Un Goléon inespéré

5h du mat, 2500m. La tente est encore debout mais elle se fait bien chahuter depuis le repas du soir. Le ciel est bas et il bruine un peu…

6h, bon cette fois on sort de notre tanière! Les rafales sont moins fortes et après avoir rangé le bivouac on se décide à aller voir plus haut. Là-haut, vers 2900m, dans le nuage, avec une bruine un peu plus forte on se demande vraiment si on stoppe la balade ou pas. Les premiers névés nous incitent à utiliser crampons, piolets, cordes histoire de ne pas les avoir portés pour rien! Une fois prêt, la bruine s’estompe comme le vent! Direction le glacier: on va pouvoir le traverser jusqu’au col à 3236m. Surprise, le versant Ouest est ensoleillé! D’un coup le ciel se déchire et on aperçoit le sommet.Très motivés nous gagnerons le sommet (3427m) par l’arête assez longue (900m) mais ludique. On savoure cet instant seuls au sommet! Bravo à Jérèm et Marou pour leur première course et un record d’altitude à la clé 🙂 La descente est bien longue mais avec une vue pareille sur la Meije on souffre un peu moins!

Bizarerie géologique

Bizarerie géologique

Face Nord du massif de la Meije

Face Nord du massif de la Meije

Sa majesté...

Sa majesté...

Un alpiniste dans la brèche à  gauche sur la

Un alpiniste dans la brèche à  gauche sur la "traversée de la Meije"

Lac du Goléon

Lac du Goléon

Les aiguilles d'Arves leur forme caractéristique

Les aiguilles d'Arves leur forme caractéristique

Dommage que l'eau soit si froide^^

Dommage que l'eau soit si froide^^

Linégraittes

Linégraittes

îŽlot de verdure

îŽlot de verdure

Gris

Gris

En route vers les nuages

En route vers les nuages

Air - glace -  pierre - neige

Air - glace - pierre - neige

Traversée du glacier Lombard

Traversée du glacier Lombard

Arrivée au col

Arrivée au col

Tout s'éclaire!

Tout s'éclaire!

La lombarde chasse les nuages à  l'Ouest

La lombarde chasse les nuages à  l'Ouest

Terres noires

Terres noires

La crète finale

La crète finale

Du sommet, le lac parait bien loin

Du sommet, le lac parait bien loin

Mais avec le 300mm tout est plus proche!

Mais avec le 300mm tout est plus proche!

Glacier tourmenté du Rateau

Glacier tourmenté du Rateau

Descente de l'arête caillouteuse!

Descente de l'arête caillouteuse!

Trace de vie

Trace de vie

Belle glace mais si fragile

Belle glace mais si fragile

Solitaire

Solitaire

Retour dans le vallon de Maurian

Retour dans le vallon de Maurian

Le Maurian

Le Maurian

Le sommet du Goléon...

Le sommet du Goléon...

et la Meije en face

et la Meije en face

Bizarerie géologiqueFace Nord du massif de la MeijeSa majesté...Un alpiniste dans la brèche à  gauche sur la "traversée de la Meije"Lac du GoléonLes aiguilles d'Arves leur forme caractéristiqueDommage que l'eau soit si froide^^LinégraittesîŽlot de verdureGrisEn route vers les nuagesAir - glace -  pierre - neigeTraversée du glacier LombardArrivée au colTout s'éclaire!La lombarde chasse les nuages à  l'OuestTerres noiresLa crète finaleDu sommet, le lac parait bien loinMais avec le 300mm tout est plus proche!Glacier tourmenté du RateauDescente de l'arête caillouteuse!Trace de vieBelle glace mais si fragileSolitaireRetour dans le vallon de MaurianLe MaurianLe sommet du Goléon...et la Meije en face

Ski de juin à l’Etendard!! 3464m

ou une belle manière de cloturer une la saison de ski 🙂

La route du col de la croix de fer est un régal pour les yeux: pics élancés, lacs, cascades, alpages verdoyant, névés en bord de route… les cyclistes et motards apprécient également le bitume, attention! Départ du col pour une montée (et descente) rapide vers le refuge. On regrettera un peu qu’il se trouve si proche du parking mais bon le refuge d’hiver est “luxueux” (eau, gaz, électricité, vaisselle). Si nous avons profité de l’endroit une bonne partie de l’après-midi et si nous nous sommes couchés très tôt en prévision du lendemain il n’en est rien pour plusieurs groupes qui sont arrivés bien tard. Portes qui claquent, chaussures de ski qui cognent, lumières dans les dortoirs… le sommeil à du mal à venir… le plus fort c’est qu’à peine allongés les nouveaux arrivants dorment bien bruyamment RoooOOOOooohh…Tchoum! RoooOOOOooohh… Bref sale nuit! Le réveil des autres sonnant toujours plus tôt (3h52) que le notre, à l’heure des comptes on a dormi moins de 4h. Un peu sur les nerfs nous quittons le refuge et bonne nouvelle la neige est dure. Par contre le cheminement est très long: il faut contourner les lacs et effectuer de multiples micro montées, micro descentes… ainsi il faut plus de 5km pour grimper de 400m. Au jeu du ski de fond nous nous faisons doubler par plusieurs skieurs, frais, partis du col. Le paysage est varié et magnifique. Vers 2850m, (sur le glacier de St Sorlin) nous allons enfin commencer la grimpette! Cette dernière montée (600m) est éprouvante. Le manque de sommeil et l’altitude se font sentir: les jambes sont cuites et le souffle est court. D’autres skieurs font également les frais (ça rassure 😛 ) de cette montée qui se redresse de plus en plus.

Vers 10h le sommet est atteint, du haut des 3464m la vue est imprenable: Mont Blanc, Gde Casse, Viso, Meije, Ventoux, Belledonne… Il fait grand beau et (trop?) chaud (T-shirt).

La descente du glacier est un régal, on se lache sur une neige bien lisse et transformée. Un must! Le ski de fond suivi de la montée derrière le refuge passent sans encombre. La descente finale est en conditions inespérées et le border-cross final est bien ludique. 5min de marche plus tard nous serons à la voiture.

En conclusion une super balade où il ne faut pas négliger la longueur et l’altitude (plusieurs personnes n’ont pas réussi le sommet). Vivement la saison prochaine!

Repos sur le lac Bramant

Repos sur le lac Bramant

Anémone

Anémone

Anémones pulsatille

Anémones pulsatille

Refuge d'hiver tout confort

Refuge d'hiver tout confort

Refuge

Refuge

Aiguilles de l'Argentière

Aiguilles de l'Argentière

Premiers rayons sur le grand Sauvage

Premiers rayons sur le grand Sauvage

Regel

Regel

Ski de fond au bord des lacs

Ski de fond au bord des lacs

Glacier de St Sorlin et l'Etendard à droite

Glacier de St Sorlin et l'Etendard à droite

Glacier de St Sorlin du sommet

Glacier de St Sorlin du sommet

Vue sur la vallée de la Maurienne et les aiguilles d'Arves

Vue sur la vallée de la Maurienne et les aiguilles d'Arves

Lagon des grandes rousses

Lagon des grandes rousses

Rivages du lac Blanc

Rivages du lac Blanc

L'Etendard au fond à gauche vu du barrage de Grand Maison

L'Etendard au fond à gauche vu du barrage de Grand Maison

Repos sur le lac BramantAnémoneAnémones pulsatilleRefuge d'hiver tout confortRefugeAiguilles de l'ArgentièrePremiers rayons sur le grand SauvageRegelSki de fond au bord des lacsGlacier de St Sorlin et l'Etendard à droiteGlacier de St Sorlin du sommetVue sur la vallée de la Maurienne et les aiguilles d'ArvesLagon des grandes roussesRivages du lac BlancL'Etendard au fond à gauche vu du barrage de Grand Maison

Pic Blanc du Galibier

Grand beau temps! Pas un nuage à l’horizon… visible en tout cas…

Profitons de la neige car elle fond à vitesse grand V!

Il porte bien son nom ce presque 3000m.

Cadre majestueux avec le massif de la Meije en premier plan.

Trace évanescente.

Les 4102m de la Barre des Ecrins restent bien cachés…

Enfants d’Éole.

Incroyable de les voir gravir sans peine (?) des pentes parfois fortes!

Au fait: super descente dans une neige revenue à point 😀